31 décembre 2017 - 

 

Déception à notre réveil, il pleut ... !

Après un solide petit déjeuner, très complet, nous voici prêt à affronter la météo.

Nous adaptons notre planning en fonction de la pluie et nous prenons des tickets (formule 2 jours) afin de visiter Berlin en partie au sec et nous permettre de situer  les principaux sites classiques de Berlin.  Le Bus Touristique, connu sous son nom anglais Hop-on Hop-off,  permet de monter et descendre du bus à son gré à tous les arrêts du circuit avec un billet illimité.

Tarif  1 jour - parcours A ou B = 19 € / pers

Tarif 2 jours - parcours A +B  25 € / pers

Possibilité de réserver en ligne sur le site ici, utile le bus à un arrêt juste devant l'hôtel ... Pratique !

Beln city tour

 

Nous voilà Berlin !

trajet jour 1

Problème, avec la pluie les vitres du bus sont embuées, il n'est donc pas aisé de voir à travers et de prendre des photos.

Passons devant  :

* le Palais Bellevue devenu depuis 1933 la résidence officielle du Président de la République.

Chateau Bellevue - Berlin

*  la colonne de la Victoire, évoque les victoires remportées par la Prusse sur le Danemark, l'Autriche et la France en 1870-1871. Située initialement devant le Reichstag, elle a été déplacée au centre du Tierpark.

colonne victoire

impossible à photographier depuis le bus - photo internet

 * Le Parc Zoologique de Berlin  est le plus ancien jardin zoologique d'Allemagne et abrite la plus grande variété d'espèces au monde. Près de 20 000 animaux d'environ 1 400 espèces vivent dans le zoo de 33 hectares. On peut y voir les éléphants, les girafes, les gorilles et les seuls pandas géants d'Allemagne.

Entrée Zoo Berline

* Le Marché de Noël  sur Breitscheidplatz  autour de  l'Église du Souvenir de l'Empereur Guillaume. Nous descendons du bus  pour flâner sur le marché et visiter de plus près  l'Église du Souvenir. 

Marché Noël - Berlin

Marché Noël - Berlin

Marché Noël - Berlin

Marché Noël et Eglise du Souvenir - Berlin

Après la destruction de l'église par un raid aérien en 1943, la ruine qui exposait toujours à la vue des Berlinois les horreurs de la guerre, dut être détruite en 1956 pour la construction d'un nouvel édifice. Cependant, suite aux protestations passionnées, on décida d'intégrer la ruine dans le nouveau bâtiment. Le bâtiment moderne fut construit entre 1959 et 1961 d'après les plans d'Egon Eiermann. La construction est composée d'éléments de béton alvéolaire dans lesquels des briques de verres ont été insérées. A l'intérieur de la nef octogonale, les briques de verre colorées créent une lumière bleue intense et un calme méditatif. Le hall du souvenir dans l'ancienne tour est un lieu de mise en garde contre la guerre et la destruction.

Eglise du Souvenir - Berlin

Eglise du Souvenir - Berlin

Eglise du Souvenir - Plafond- Berlin

Eglise du Souvenir - Sol - Berlin

Eglise du Souvenir - Partie moderne - Berlin

Nous reprenons le bus *  direction la Potsdamer Platz qui est l'ancien cœur de la ville. Elle eut la première installation de feux de circulation du continent,  et était l'une des places au trafic le plus dense d'Europe.

Détruite quasiment à 100% durant la guerre,  elle sommeilla pendant 40 ans, symbolisant la division de la ville entre l'Est et l'Ouest. Après la Réunification, se présenta l'occasion  de reconstruire un quartier urbain complet au centre de la métropole.. Sur le plus grand chantier d'Europe, un nouveau centre urbain sortit de terre dans ce no man's land en cinq ans seulement.

Potsdamer Platz - Berlin

Potsdamer Platz - Piste de

Potsdamer Platz - Berlin

Potsdamer Platz - Vue depuis la terasse du Reichstag - Berlin

 

De nouveau le bus  pour * Checkpoint Charlie.

A partir du 22 septembre 1961, avant de pénétrer dans Berlin-Est, les membres des forces alliées américaines, britanniques et françaises s'enregistraient à ce célèbre point de passage entre les deux Allemagnes.  Etant un point de passage pour les ressortissants des forces alliées, ce point de passage de la Friedrichstraße fut, en octobre 1961, le théâtre de la dénommée « confrontation des blindés ».

Aujourd'hui, une installation de l'artiste Frank Thiel et un panneau rappellent l'ancien poste-frontière.

Checkpoint Charlie - Berlin

Checkpoint Charlie - Berlin

Le premier poste de garde reconstitué des Alliés est "squatté" par des types habillés en soldats alliés et que l'ont doit payer pour être pris en photo avec eux ... Inutile de vous dire qu'il y a foule !

Checkpoint Charlie - Berlin

Checkpoint Charlie - Berlin

Checkpoint Charlie - Berlin

 

 Nous nous promenons dans le quartier et  nous retrouvons sur La place de Gendarmenmark qui est censée etre la plus harmonieuse de Berlin, sauf qu'elle est occupée par un marché de Noël et que ce soir il y aura des spectacles, concerts ... Il faut payer 1 € pour y entrer et d'ici quelques heures l'entrée sera à 6 €.

Dommage car en effet elle est de belles proportions  et les bâtiments sont imposants mais  nous n'avons aucun recul pour nous en assurer. 

 Elle est réputée pour le triptyque architectural des deux cathédrales allemande et française - Deutscher et Französicher Dom - et du Konzerthaus, qui forment l’un des plus éblouissants ensembles de Berlin. Son nom est d’origine française, "Gens d’armes“, un régiment prussien étant formé de soldats huguenots.

Les deux cathédrales abritent aujourd'hui des expositions.

Deutscher Dom - Gendarmenmarkt - Berlin

 

Cathédrale Allemande

Très endommagé par la guerre, le Konzerthaus ne put rouvrir qu’en 1984. L’Orchestre symphonique de Berlin y donna le concert du gala d’inauguration, le 1er octobre 1984, et assura également la cérémonie d’ouverture du 750ème anniversaire de Berlin. Le jour de Noel 1989, Léonard Bernstein dirigea la Symphonie N°9 de Beethoven, avec son célèbre "Hymne à la joie", accompagné par un orchestre national.

 

 Konzerthaus -Gendarrmenmarkt - Berlin

 

Konzerthaus - ancien Théatre National

 

Toujours à pied nous revenons vers le Memorial  aux juifs assassinés d'Europe qui constitue un des principaux lieux de mémoire de Berlin sur la Shoah.

Constitué de 2711 blocs de béton rectangulaires et assemblés en damier, rappelant des stèles mortuaires. Le Mémorial est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et chacun peut déambuler entre les blocs de béton à son rythme.

 L’effet produit par ce labyrinthe de stèles est celui de l'inquiétude et de la tristesse. Le sol est volontairement inégal et les blocs ont tous des hauteurs et des tailles différentes. Uncentre d’information, d’une surface de 800 mètres carrés, complète ce Mémorial 

 

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe - Berlin

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe - Berlin

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe - Berlin

 

La Porte de Brandebourg est juste à coté, nous nous y rendons.  Sauf qu'elle est fermée de  partout par des barrières. En effet ici, dans une poignée d'heures, il y aura près de 1 million de personnes qui viendra fêter le passage à la nouvelle  année. Il est interdit d'y pénétrer avec des sacs à dos et l'on est fouillé. Tant pis nous reviendrons plus tard !

Preparatifs du Reveillon de Nouvel An - Porte de Brandebourg - Berlin

Preparatifs du Reveillon de Nouvel An - Porte de Brandebourg - Berlin

 

Retour à l'hotel en fin d'après-midi pour se reposer avant le réveillon et pour la première fois depuis que nous allons "ailleurs" à cette occasion sans avoir trouver un restaurant pour le fêter...

A Suivre (1)