les 2 C en CC

Berlin VIII - Conclusion

 

Conclusion

La météo ne nous pas aidé à apprécier Berlin à sa juste valeur, nous aurions préféré le froid à la pluie, mais c'est ainsi.

Nous avons donc décidé Christian et moi de lui donner une seconde chance en y retournant en camping-car à une période de l'année plus favorable.

Berlin nous est apparu triste, sale, sans charme.

 Il nous a fallu un certain temps pour nous repérer dans la ville et ses quartiers. 

La nourriture :

Il est possible d'y manger pour peu cher  sur le pouce que ce soit dans les chaînes de restauration rapide en tous genres italiens, chinois, turcs... aucun problème pour manger quelle que soit l'heure grâce au grand nombre de snacks, d’échoppes de rues ou de baraques et autres foods trucks que l’on croise un peu partout. Ces snacks ont un nom : les Imbiss.

Nous n'avons même pas goûté aux Currywurst ! 

L'entrée  au musée:

Je n'ai pas vu de réduction senior.

Si vous êtes à l'hotel regarder le présentoir avec les minis  cartes des sites touristiques en bas s'inscrit souvent soit une réduction sur le prix de l'entrée (1 entrée gratuite sur 2 Deutsches Technikmuseum), soit on vous offre une carte postale (musée DDR), soit un café offert  ... Toujours utile !

L'hotel :

Noous avons payé 558 € - 5 nuits  + 6.90€ / pers / jours petits-dejeuner - chambre 4 (lits superposés)

Nous étions à l'hotel Meininger - Ella-Trebe-Straße 9 - Hauptbahnhof

Idéalement situé à 2 pas de la gare centrale qui relie directement l'aéroport de  Schönefeld par la ligne S9,  et tout près du centre-ville. 

Quelques petits désagréments  tels que 2 ascenseurs pour desservir les 9 étages, dont 1 en panne durant une partie du séjour. Le ménage pas fait dans la chambre durant 4 jours...

Par contre super petit-déjeuners qui permettent de faire  le plein d'énergie.

Un personnel sympa, mais pas la peine  de demander des mojitos ou des irish coffees au bar ils  ne savent pas les faire.

 

Guides utilisés

Le Guide du  Routard Berlin 2017 

L'autre Guide Berlin - Elodie Benchereau 

Cartoville Berlin 2017

 

Liens utiles :

easyjet

Booking.com

VisitBerlin

Vanupied

Salon de thé Berlinois

Good morning Berlin

Berlin en ligne

 Monnuage

Inscription Bundestag : Deutscher Bundestag

 

Auf Wiedersehen Berlin werden wir zurückkehrenAdd subheading

 

 

 

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Berlin VII - C'est aussi ...

 

Des incontournables tels que :

 

La nouvelle Synagogue

 

Nouvelle Synagogue - Berlin

Nouvelle Synagogue - Berlin

Pont Oberbaum, Oberbaumbrücke

Oberbaumbrücke - Berlin

 

 

Bahnhof Berlin Friedrichstrasse

Bahnhof Berlin Friedrichstrasse - Berlin

 

 

Anciene relais de poste impériale

Le bâtiment de l'ancienne poste, édifié par Carl Schwatlo (1875-1881), est magnifique, tout en briques vernissées et décoré de terres cuites.

 

Ancienne poste impériale - Berlin

 

Tour de la télévision

Inaugurée en 1969, cette tour qui mesure 368 m de haut était l'orgueil des autorités de Berlin-Est.

Tour de la télévision - Berlin

Tour de la télévision - Berlin

 

 

Batiment du Philarmonique (vue de dos)

Philarmonie (arrière) - Berlin

Immeubles typiques

immeubles - Berlin

 

Mouvements Alternatifs 

Haus Schwarzenberg - Rosenthaler Strasse 39

 La Maison Schwarzenberg est gérée par l'Association Schwarzenberg qui, en tant qu'association à but non lucratif est responsable du concept et de la mise en place d'une structure durable, elle ne reçoit aucune subvention ou autre soutien. L'association gère et loue non seulement les locaux, mais promeut à travers la galerie  principalement des artistes jeunes et inconnus. 

Haus Schwarzenberg - Alternatif - Berlin

Haus Schwarzenberg - Alternatif - Berlin

Haus Schwarzenberg - Alternatif - Berlin

Haus Schwarzenberg - Alternatif - Berlin

Haus Schwarzenberg - Alternatif - Berlin

 

 

 Holzmarktsrasse  coté Spree

A partir du n°25 vous trouverez le Kater Blau une discothèque, le café Heissa Holzmarkt, le Pampa Holzmarkt,le restaurant  Katerschmaus.

 

 

 

A Suivre (1)

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Berlin VI - Dernier jour

3 janvier 2018

 

Nous entamons notre dernier jour et comme le temps est toujours aussi maussade, gris et pluvieux , nous décidons de faire une journée musée ce qui nous permettra aussi d'être à l'abri de la pluie.

 

Nous commençons par le musée de la DDR. Un des rares musées privés de Berlin et le seul qui atteint les 500 000 visiteurs par an. Il se veut le plus multimédia et interactif possible. 

DDR Museum - Berllin

Photo DDR Museum

Le musée de la RDA propose de vous faire revivre le quotidien des Allemands de l’est à travers des intérieurs, objets de décoration, de loisirs et de consommation, il évoque également les thèmes de la Stasi et du Mur.

Musée DDR - Berlin

Reconstitution d'un appartement - Musée DDR - Photo DDR Museum

Musée DDR- Berlin

Musée DDR- Berlin

 

Possibilité d'un parcours virtuel en Traban 

Traban - Musée DDR- Berlin

 

Reconstitution d'une celllule de prison

Reconstitution cellule prison - Musée DDR- Berlin

 

Maquette du Mur

 

Maquette du Mur - DDR Museum -Berlin

 

Photo DDR Museum

Des reconstitutions de la vie sur la plage montrent des personnages nus, car du temps de la RDA  la culture du corps libre a longtemps été tolérée par les autorités. Celles-ci avaient d'ailleurs tenté d'interdire totalement la pratique du naturisme en 1954 mais cette décision avait soulevé tant de protestations parmi la population que l'interdiction a été levée à peine deux ans plus tard. Cet épisode a contribué à faire du naturisme une pratique très populaire chez les Allemands de l'Est dans les décennies qui ont suivi.

Musée DDR - Berlin

Photo DDR Museum

 

Des objets tels ces coquetiers en plastique sont vendus à la boutique du musée

Coquetiers en plastique - DDR Museum - Berlin

Photo DDR Museum

 

Musée très intéressant et ludique à visiter. Effectivement très interactif avec ses maquettes parfois grandeur nature comme l'appartement, il suffit d'ouvrir un tiroir, une porte pour avoir un média audio ou télévisuel qui renseigne, des images d'archives qui replace dans le contexte.

Bémol tout est en allemand ou en anglais et le lieu est vraiment petit, comme il y a beaucoup de monde l'on se sent vite à l'étroit.

 

 Adultes : 9,50 €  - Tarif réduit : 6,00 €

Karl-Liebknecht-Str. 1
en face de la cathédrale de Berlin
(prendre les escaliers descendant vers la berge de la Spree)

 

Le Musée se situe juste devant l'ile aux musées face à la cathédrale protestante de Berlin

Berlliner Dom - Berlin

Berliner Dom - Berlin

 Le Musée  de Bode au nord de l'ile  abrite de nouveau la collection d'art byzantin, la collection des sculptures et le cabinet des médailles. Il a réouvert en 2006 après une  réfection complète de 1999 à 2005.

Musée de Bode -Berlin

 

 

En route pour le Deutsches Technikmuseum (Musée allemand des techniques de Berlin) ouvert en 1982 il portait alors le nom de Museum für Verkehr und Technik (Musée des Techniques et des Transports).

Avec un espace de 26 500 m2, c’est l’un des plus grands musées technologiques d’Europe. Sur cet ancien site de la gare de triage d’Anhalt à Gleisdreick, on découvre  des expositions interactives sur de nombreux thèmes, dont le transport et les technologies de communication.

L'entrée du musée est surmontée d'un « Rosinenbomber » Douglas C-47 Skytrain de 1948-1949 qui assurait le pont aérien . Rosinenbomber est le surnom commun des bombardiers ayant ravitaillé la partie occidentale de la ville lors du blocus de Berlin. Ces avions ont permis aux forces alliées de ravitailler Berlin-Ouest en provisions ou autres ressources vitales.

Entrée Musée - Douglas C-47 Skytrain - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

 La section maritime

Sur trois étages avec un total de 6.600 mètres carrés d'espace d'exposition, environ 1.100 expositions sur l'histoire de la navigation maritime et intérieure sont présentées - l'une des plus grandes expositions au monde sur ce sujet.

Maquettes de navires - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

L'épave d'une péniche datant d'environ 1840, récupérée de la Havel

Epave d'une péniche - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

 

L'aéraunotique

L'exposition «Du ballon au pont aérien» présente sur 6 000 mètres carrés les développements et les événements essentiels de près de 200 ans d'histoire de l'aviation allemande.

L'avion de ligne Junkers Ju 52 Hans Kirschstein 

L'avion de ligne Junkers Ju 52 Hans Kirschstein - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

Cesna - Deutsches Technikmuseum - Berlin

Deutsches Technikmuseum - Berlin

Deutsches Technikmuseum - Berlin

Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

Pourquoi une voiture qui n'a l'air de rien au milieu des avions ...

Il s'agit de la Tropfenwagen Rumpler (Tropfenwagen : voiture goutte, ainsi nommée par sa forme) est une voiture développée par l'ingénieur autrichien Edmund Rumpler en 1921.

 Faute d'avoir été suffisamment concurrentiel et à la suite de l'interdiction pour l'Allemagne de construire des avions à moteur après la Première Guerre mondiale, son entreprise est mise en liquidation en 1920. Rumpler se lance alors sur le marché de l'automobile grâce au financement de l'éditeur Hans Lachmann-Mosse (père de George Lachmann-Mosse). Il présente sa première voiture à Berlin, en 1921.

Rumpler a déposé un brevet de suspension de l'essieu, ainsi qu'un brevet de boîte-pont qui a été exploité sur certaines des plus importantes voitures du xxe siècle : l'Austin Mini, la VW Coccinelle, les Porsche 356 et Porsche 911 entre autres. De plus le  véhicule affichait un coefficient de traînée (Cx) de seulement 0,28. La mesure, déterminée dans une soufflerie Volkswagen en 1979, surprit les ingénieurs ; Volkswagen n'obtint un meilleur coefficient qu'en 1988, avec la Passat

Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

 

Transport ferroviaire

 

L'exposition est située dans le hangar à moteur historique de l'ancien dépôt de chemin de fer Anhalter Bahnhof.

En plus de l'histoire des véhicules impressionnants, il montre l'histoire des gens qui ont dû faire avec le chemin de fer - en tant que voyageurs et domestiques, en tant qu'actionnaires et travailleurs de la construction, mais aussi en tant que déportés.

L'horreur...

wagon de déportation - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

Photo Deutsches Technikmuseum 

Locomotive -Deutsches Technikmuseum - Berlin

Wagon - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

Photo Deutsches Technikmuseum 

Wagon - Deutsches Technikmuseum - Berlin

 

Photo Deutsches Technikmuseum 

Vestiges de l'ancienne gare - Deutsches Technikmuseum - Berlin

Dans les expositions permanentes, on trouve également le premier ordinateur au monde, des métiers à tisser, des machines-outils fonctionnelles pour la production de valises et de bijoux , de nombreuses radios, des appareils photos et des caméras,  des instruments scientifiques, des machines à papier , des presses à imprimer...

Deutsches Technikmuseum - Berlin

Ce musée est vraiment  intéressant, pourtant j'avoue que que le mot "technologie"   m'a fait peur, mais il est  très bien conçu, vraiment très documenté, ludique que l'on ne voit pas le temps passer, pour preuve nous y sommes restés 4 h et en sommes repartis frustrés de  ne pas avoir visité plus d'exposition (4 sur les 14 proposées) !

 

Deutsches Technikmuseum Berlin
Trebbiner Strasse 9

 8 € l'entrée plein tarif  * 1 entrée gratuite sur 2 sur présentation de la mini carte présente sur un présentoir à l'hotel.

 

A Suivre (1)

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Berlin V - Reichstag

02 janvier 2018

 

Aujourd'hui il pleut encore !

Nous avons rendez- vous à 14h15 au Bundestag afin de visiter la coupole et la terrasse.

Cela  ne peut se faire que sur réservation, que j'ai effectué par internet avant de venir, il y a également la possibilité  d'assister à une assemblée plénière s' il y en a pendant la période . La visite est gratuite mais prenez la précaution  de vous munir de vos pièces d'identité lors de la réservation car il vous sera  demandé la date de naissance de chacun des participants, les avoir également lors de la visite qui est très sécurisé avec fouille comme à l'aéroport;

 

Le Bundestag est le parlement allemand de la République Fédérale d'Allemagne et siège dans le bâtiment du Reichstag. On compte 630 députés, le président du Bundestag occupe la deuxième plus haute fonction de l'état  juste après le Président Fédéral. Le professeur Norbert Lammert est à la tête du parlement depuis 2005.

Bundestag - Reichstag - Berlin

Construit à l'emplacement du Palais Raczynski de 1884 à 1894, il est  financé par l'argent versé par la France, en guise d’indemnités de guerre, après 1871.

Bundesarchiv_Bild_146-1998-010-12,_Berlin,_Reichstagsgebäude

Source Wikipédia

La devise « Dem Deutschen Volke » (Au Peuple Allemand)  en lettres de bronze qui furent coulées dans le matériau de deux canons, prises de guerres napoléoniennes de 1813-1814, mis à disposition par l'empereur Guillaume II. 

Devise - Reichstag - Berlin

L’incendie criminel du Reichstag dans la nuit du 27 au 28 février 1933. Immédiatement exploité par les nazis à des fins politiques, il est suivi par la proclamation de la Reichstagsbrandverordnung qui suspend sine die les libertés individuelles et par une campagne de répression dirigée contre les communistes allemands.

Bundesarchiv_Bild_146-1977-148-19A,_Berlin,_Reichstagsbrand

 

Source Wikipédia

C'est sur le faîte du palais que l'armée soviétique hisse un drapeau rouge le 2 mai 1945 lors de la prise de Berlin à la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la bataille de Berlin.

Reichstag 1945 - Berlin

Le bâtiment est rénové par la République fédérale d'Allemagne entre 1961 et 1973  sans la coupole qui, endommagée pendant la guerre, sera démolie.

Après la réunification allemande du 3 octobre 1990, le parlement allemand décide le 20 juin 1991 le déménagement du parlement et du gouvernement fédéral de Bonn (Bundeshaus) à Berlin, et sa réintégration dans le palais du Reichstag. Les députés commencent officiellement à y siéger en 1999.

 Symbole du Reichstag, la coupole est reconstruite en verre.

Reichstag - Berlin

 la Coupole et la terrasse -Reichstag - Berlin

 

Depuis  la terrasse nous avons une véritable vue panoramique de la ville et ses monuments surtout par beau temps !

Vue panoramique - Terrasse Reichstag - Berlin

Vue panoramique - Terrasse Reichstag - Berlin

Intérieur de la Coupole - Reichstag - Berlin

Intérieur de la Coupole - Reichstag - Berlin

Intérieur de la Coupole - Reichstag - Berlin

Nous quittons le Reichstag pour retourner du coté de la Porte de Brandebourg en espérant que les installations du  Réveillon soient démontées.

Nous passons devant des croix comémorant les victimes du mur dont certaines sont mortes en essayant de traverser la riviere la Spree.

Mémorial aux victimes du mur - Porte de Brandebourg - Berlin

Mémorial aux victimes du mur - Porte de Brandebourg - Berlin

 

Porte de Brandebourg - Berlin

Porte de Brandebourg - Berlin

 

 

A Suivre (1)

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Berin IV - Le Mur

 01 janvierr 2018

 

Ne nous étant pas couché très tard, nous arrivons à nous lever relativement de bonne heure  en ce premier jour de 2018. Nous entendons encore des feux d'artifice éclater ici où là.

Nous allons continuer notre périple en bus, nous prenons  le bus vert qui dessert la ligne B dont nous ne comprenons que très peu les explications faites en allemand et en anglais par un guide. Nous descendons à l'arrêt Mauergedenkstätte (Mémorial du Mur).

Le Mémorial du Mur de Berlin est le centre principal de commémoration de la division de l'Allemagne. Sur le lieu historique qu'est la Bernauer Strasse, il a été aménagé sur l'ancienne zone frontalière. Sur le site se dresse le dernier tronçon du Mur de Berlin encore conservé dans son intégralité, c'est-à-dire dans sa largeur, avec le mur intérieur, le chemin de ronde, les pylônes d'éclairage, le no man's land, la clôture de signalisation et le mur extérieur.

 

lageplan

 

Memorial du mur - Berlin

Memorial du mur - Berlin

Memorial du mur - Berlin

Memorial du mur - Berlin

Memorial du mur - Berlin

Memorial du mur - Berlin

 

Memorial du mur - Berlin

Un béveldère permet d'avoir une vision précise du No Man's Land

"Le Mur de Berlin encercla Berlin-ouest du 13 août 1961 au 9 novembre 1989, traçant une ligne à travers la ville entière. Il était censé empêcher toutes tentatives de fuite des Berlinois de l’Est et des citoyens est-allemands vers l’Ouest. Dans les faits, il ne parvint pas à juguler immédiatement les départs massifs de sorte que les dirigeants de RDA firent ajouter des fortifications créant ainsi un véritable système d’obstacles frontaliers. Les habitants de l’Ouest surnommèrent cette zone : «  la bande de la mort » en raison du nombre de personnes mortes en ayant tenté de la franchir. Avec la chute de la dictature d'Allemagne de l’Est en 1989, le Mur de Berlin, que le SED (Parti au pouvoir) avait si longtemps utilisé pour maintenir son pouvoir, tomba lui aussi. Sa chute marqua la fin définitive de la dictature." Source Memorial du Mur de Berlin

Plan mur de Berlin

détail plan du mur

 

La bande frontalière passait à travers le cimetière de la paroisse protestante de Sophie. Après 1961, les fortifications furent étendues sur plusieurs dizaines de mètres de large rendant le cimetière inutilisable dans cette zone.  Les tombes furent déplacées pour faciliter l'extension de la frontière, les parents de personnes enterrées en furent affectés. 

Après la construction du mur, des d'habitants vivant dans les immeubles bordant la frontière  fuirent  en sautant par les fenêtres ou descendirent en rappel.

Des ordres oraux existaient depuis 1952, obligeant les policiers et les soldats frontaliers à faire usage de leur arme contre les fugitifs s’ils n’étaient pas en mesure d’éviter une fuite par d’autres moyens. L’usage d’armes entraina la mort de nombreuses personnes. A Berlin même, 90 personnes périrent dans de telles circonstances entre 1961 et 1989. L’ordre de tir ne fut suspendu qu’en avril 1989 et l’ouverture de la frontière en novembre 1989 signifia sa disparition définitive.

Dans Berlin l'emplacement du mur est symbolisé au sol par une bande de pavés.

Symbolsation de l'emplacement du mur - Berlin

Symbolsation de l'emplacement du mur - Berlin

 

Nous remontons dans le bus et continuons la visite, descendons à l'Alexanderplatz afin de rejoindre l'East Side Galerie à pied.

Bien évidemement nous ne sommes pas seuls à vouloir admirer les oeuvres de Street Art, il va falloir patience et encore patience garder !

L'East Side Gallery est un morceau de l‘ancien Mur de Berlin, d’une longueur de 1,3 km, bordant la Mühlenstrasse dans l’ex Berlin-Est. Il s’agit de la plus vaste galerie d’art en plein air du monde, présentant plus de cent peintures originales. Ces oeuvres. font partie du patrimoine de la ville, mais elles subissent les effets de la spéculation immobilière en cours, sans oublier les graffiti et la pollution. 

 

 

S' il y a une chose que je n'arrive pas à  comprendre c'est la constance qu'ont les gens à
vouloir se faire prendre en photo devant un monument, ils embêtent tout le monde  pour ensuite de retour chez eux  avoir la possibilité de dire " regarde là, c'est moi !". 
A 16 h le petit déjeuner est loin aussi nous nous arrêtons  dans un restaurant au hasard qui fait parfois pas mal les choses :
Les Pirates Muehlenstrasse. 78/80

Les Pirates - Restaurant Berlin

 

Moi qui n'aime pas les hamburgers du clown, celui-ci est bien passé accompagné de ses délicieuses frites de patates douces et d'un verre d'excellent vin blanc.

Les Pirates - Restaurant Berlin

Ainsi ce termine cette journée humide.
Nous avons pu remarquer ici ou là des reliques de la nuit dernière...

Feux d'artifice - Berlin

En les voyant nous comprenons mieux, rien à voir avec ceux que nous tirions en Alsace !

Feux d'artifice - Berlin

A Suivre (1)

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Berlin III - Le Réveillon du Nouvel An

31 décembre 2017

 

Nous voici de retour dans la chambre pour un temps de repos avant la grande nuit !

Depuis 16h15 il fait nuit, et il pleut toujours ...

Sieste pour certains d'entre nous, lecture pour d'autres.

N'ayant pas  trouvé de restaurant où faire le réveillon, nous avons décidé d'aller manger  chez Asia Gourmet un fast-food asiatique d'où émanaient de bonnes odeurs lorsque nous y avons fait du repérage tout à l'heure.

C'est une première ! Attention les yeux !

 

Soupes - Asia Gourmet - Berlin

 

IMG_20171231_193645

 

 

A la sortie nous suivons les gens qui se dirigent vers la Porte de Brandebourg, enfin c'est ce que nous espèrons. 

Nous suivons donc les berges de la Spree. Face à nous de l'autre coté de se dresse l'imposant Bundeskanzleramt, la Chancellerie Fédérale dont les travaux débutèrent le 4 février 1997 et s'achevèrent 4 ans plus tard. La nouvelle Chancellerie fédérale compte parmi les plus grands édifices gouvernementaux au monde, à titre d'exemple huit fois la taille de la Maison Blanche à Washington.

 

Bundeskanzleramt - Nouvelle chancellerie - Berlin

Bundeskanzleramt - Nouvelle chancellerie - Berlin

A coté, la Maison des cultures du monde - Haus der Kulturen der Welt – est un lieu d’art, d’expositions et de culture ouvert depuis 1989. Auparavant Centre des Congrès - Kongresshalle -, le H.K.W. est un bâtiment célèbre, aisément repérable dans Berlin, surtout pour la forme insolite de son toit.  Le Centre des Congrès, cadeau des Américains à la ville de Berlin-Ouest, était la contribution de l’architecte américain Hugh  Stubbin.

 

La Maison des cultures du monde - Haus der Kulturen der Welt - Berlin

 

Sur la Spree d'heureux fêtards dansent dans les bateaux promenades...

Sur la Spree - Reveillon sur bateau - Berlin

Sur la Spree - Reveillon sur bateau - Berlin

 

Les ponts sont bouclés par les forces de l'ordre, nous ne pouvons pas accéder de l'autre côté, car il y  trop d' affluence. Nous décidons de faire demi-tour et d'aller boire un pot au bar de l'hotel.

A minuit moins dix, le barman nous indique que nous devons nous rendre sur la terrasse de l'hotel au 9ème étage afin d'avoir un bon point de vue pour le feu d'artifice. Nous suivons donc son conseil et arrivons sur la terrasse qui est déjà prise d'assaut !

Les tirs de  fusées qui étaient déjà tirées cet après-midi redoublent d'intensité à l'approche de l'heure fatidique et à minuit nous étions loin très loin de nous attendre au spectacle auquel nous allions assister.

Outre le feu d'artifice officiel, des milliers d'autres étaient tirés par des particuliers dans toutes les rues de tous les quartiers de Berlin !

Voyez par vous-même ...

Feu d'artifice - réveillon 2017 2018 - Berlin

 

VID 20180101 000008

VID 20180101 001000

 

A Suivre (1)

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Berlin II- Découverte

 

31 décembre 2017 - 

 

Déception à notre réveil, il pleut ... !

Après un solide petit déjeuner, très complet, nous voici prêt à affronter la météo.

Nous adaptons notre planning en fonction de la pluie et nous prenons des tickets (formule 2 jours) afin de visiter Berlin en partie au sec et nous permettre de situer  les principaux sites classiques de Berlin.  Le Bus Touristique, connu sous son nom anglais Hop-on Hop-off,  permet de monter et descendre du bus à son gré à tous les arrêts du circuit avec un billet illimité.

Tarif  1 jour - parcours A ou B = 19 € / pers

Tarif 2 jours - parcours A +B  25 € / pers

Possibilité de réserver en ligne sur le site ici, utile le bus à un arrêt juste devant l'hôtel ... Pratique !

Beln city tour

 

Nous voilà Berlin !

trajet jour 1

Problème, avec la pluie les vitres du bus sont embuées, il n'est donc pas aisé de voir à travers et de prendre des photos.

Passons devant  :

* le Palais Bellevue devenu depuis 1933 la résidence officielle du Président de la République.

Chateau Bellevue - Berlin

*  la colonne de la Victoire, évoque les victoires remportées par la Prusse sur le Danemark, l'Autriche et la France en 1870-1871. Située initialement devant le Reichstag, elle a été déplacée au centre du Tierpark.

colonne victoire

impossible à photographier depuis le bus - photo internet

 * Le Parc Zoologique de Berlin  est le plus ancien jardin zoologique d'Allemagne et abrite la plus grande variété d'espèces au monde. Près de 20 000 animaux d'environ 1 400 espèces vivent dans le zoo de 33 hectares. On peut y voir les éléphants, les girafes, les gorilles et les seuls pandas géants d'Allemagne.

Entrée Zoo Berline

* Le Marché de Noël  sur Breitscheidplatz  autour de  l'Église du Souvenir de l'Empereur Guillaume. Nous descendons du bus  pour flâner sur le marché et visiter de plus près  l'Église du Souvenir. 

Marché Noël - Berlin

Marché Noël - Berlin

Marché Noël - Berlin

Marché Noël et Eglise du Souvenir - Berlin

Après la destruction de l'église par un raid aérien en 1943, la ruine qui exposait toujours à la vue des Berlinois les horreurs de la guerre, dut être détruite en 1956 pour la construction d'un nouvel édifice. Cependant, suite aux protestations passionnées, on décida d'intégrer la ruine dans le nouveau bâtiment. Le bâtiment moderne fut construit entre 1959 et 1961 d'après les plans d'Egon Eiermann. La construction est composée d'éléments de béton alvéolaire dans lesquels des briques de verres ont été insérées. A l'intérieur de la nef octogonale, les briques de verre colorées créent une lumière bleue intense et un calme méditatif. Le hall du souvenir dans l'ancienne tour est un lieu de mise en garde contre la guerre et la destruction.

Eglise du Souvenir - Berlin

Eglise du Souvenir - Berlin

Eglise du Souvenir - Plafond- Berlin

Eglise du Souvenir - Sol - Berlin

Eglise du Souvenir - Partie moderne - Berlin

Nous reprenons le bus *  direction la Potsdamer Platz qui est l'ancien cœur de la ville. Elle eut la première installation de feux de circulation du continent,  et était l'une des places au trafic le plus dense d'Europe.

Détruite quasiment à 100% durant la guerre,  elle sommeilla pendant 40 ans, symbolisant la division de la ville entre l'Est et l'Ouest. Après la Réunification, se présenta l'occasion  de reconstruire un quartier urbain complet au centre de la métropole.. Sur le plus grand chantier d'Europe, un nouveau centre urbain sortit de terre dans ce no man's land en cinq ans seulement.

Potsdamer Platz - Berlin

Potsdamer Platz - Piste de

Potsdamer Platz - Berlin

Potsdamer Platz - Vue depuis la terasse du Reichstag - Berlin

 

De nouveau le bus  pour * Checkpoint Charlie.

A partir du 22 septembre 1961, avant de pénétrer dans Berlin-Est, les membres des forces alliées américaines, britanniques et françaises s'enregistraient à ce célèbre point de passage entre les deux Allemagnes.  Etant un point de passage pour les ressortissants des forces alliées, ce point de passage de la Friedrichstraße fut, en octobre 1961, le théâtre de la dénommée « confrontation des blindés ».

Aujourd'hui, une installation de l'artiste Frank Thiel et un panneau rappellent l'ancien poste-frontière.

Checkpoint Charlie - Berlin

Checkpoint Charlie - Berlin

Le premier poste de garde reconstitué des Alliés est "squatté" par des types habillés en soldats alliés et que l'ont doit payer pour être pris en photo avec eux ... Inutile de vous dire qu'il y a foule !

Checkpoint Charlie - Berlin

Checkpoint Charlie - Berlin

Checkpoint Charlie - Berlin

 

 Nous nous promenons dans le quartier et  nous retrouvons sur La place de Gendarmenmark qui est censée etre la plus harmonieuse de Berlin, sauf qu'elle est occupée par un marché de Noël et que ce soir il y aura des spectacles, concerts ... Il faut payer 1 € pour y entrer et d'ici quelques heures l'entrée sera à 6 €.

Dommage car en effet elle est de belles proportions  et les bâtiments sont imposants mais  nous n'avons aucun recul pour nous en assurer. 

 Elle est réputée pour le triptyque architectural des deux cathédrales allemande et française - Deutscher et Französicher Dom - et du Konzerthaus, qui forment l’un des plus éblouissants ensembles de Berlin. Son nom est d’origine française, "Gens d’armes“, un régiment prussien étant formé de soldats huguenots.

Les deux cathédrales abritent aujourd'hui des expositions.

Deutscher Dom - Gendarmenmarkt - Berlin

 

Cathédrale Allemande

Très endommagé par la guerre, le Konzerthaus ne put rouvrir qu’en 1984. L’Orchestre symphonique de Berlin y donna le concert du gala d’inauguration, le 1er octobre 1984, et assura également la cérémonie d’ouverture du 750ème anniversaire de Berlin. Le jour de Noel 1989, Léonard Bernstein dirigea la Symphonie N°9 de Beethoven, avec son célèbre "Hymne à la joie", accompagné par un orchestre national.

 

 Konzerthaus -Gendarrmenmarkt - Berlin

 

Konzerthaus - ancien Théatre National

 

Toujours à pied nous revenons vers le Memorial  aux juifs assassinés d'Europe qui constitue un des principaux lieux de mémoire de Berlin sur la Shoah.

Constitué de 2711 blocs de béton rectangulaires et assemblés en damier, rappelant des stèles mortuaires. Le Mémorial est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et chacun peut déambuler entre les blocs de béton à son rythme.

 L’effet produit par ce labyrinthe de stèles est celui de l'inquiétude et de la tristesse. Le sol est volontairement inégal et les blocs ont tous des hauteurs et des tailles différentes. Uncentre d’information, d’une surface de 800 mètres carrés, complète ce Mémorial 

 

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe - Berlin

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe - Berlin

Mémorial aux juifs assassinés d'Europe - Berlin

 

La Porte de Brandebourg est juste à coté, nous nous y rendons.  Sauf qu'elle est fermée de  partout par des barrières. En effet ici, dans une poignée d'heures, il y aura près de 1 million de personnes qui viendra fêter le passage à la nouvelle  année. Il est interdit d'y pénétrer avec des sacs à dos et l'on est fouillé. Tant pis nous reviendrons plus tard !

Preparatifs du Reveillon de Nouvel An - Porte de Brandebourg - Berlin

Preparatifs du Reveillon de Nouvel An - Porte de Brandebourg - Berlin

 

Retour à l'hotel en fin d'après-midi pour se reposer avant le réveillon et pour la première fois depuis que nous allons "ailleurs" à cette occasion sans avoir trouver un restaurant pour le fêter...

A Suivre (1)

Berlin I - En route

 

30 décembre 2017

 

Nous quittons les Vosges pour nous rendre à l'aéroport de Bâle - Mulhouse, d'où nous prendrons un avion de la compagnie Easyjet pour Berlin.   La fin d'embarquement  est à 17h40,  le départ du vol à 18h10 nous  préférons compter large afin de parer à toute éventualité ...

Sur la route, la pluie nous accompagne alors que la  neige est encore présente en Alsace.

L'Alsace sous la neige

Nous  nous sommes préparés au froid qu'il est censé faire à Berlin en cette fin d'année où les températures frisent le négatif quand il n'est pas franchement en dessous de Zéro, donc chaussures fourrées, gants, doudounes, bonnets et teeshirts "extra warm" (Uniqlo).

Froid tu ne passeras pas ! Mais en attendant nous avons  chaud ...

Nous atterrissons à l'aéroport de Berlin Schönefeld  1 h1/4  après le décollage et retrouvons nos amis arrivés peu de temps avant nous. Dehors il fait nuit.

Nous prenons le train S9 direction Spandau pour descendre + 1 h plus tard à la station Hauptbahnhof  qui est la gare la plus grande d'Europe par sa taille, elle est située au cœur de Berlin, près du quartier du gouvernement. Tous les trains grandes lignes traversant Berlin y passent. La gare centrale dispose d'une très bonne connexion au réseau de transports publics. 

Hauptbanhof (gare centrale) - Berlin

Hauptbanhof (gare centrale) - Berlin

 Elle se trouve à 30 mètres de notre hôtel le Meininger  Ella - Trebe - Straße 910557 Berlin.

 

A l'hotel l'accueil est courtois,  le hall est accueillant. 

Hall - Hotel Meininger - Berlin

La chambre aux lits multiples (superposés) est très, très petite pour 4 adultes, il va falloir être technique, le cabinet de toilette est propre et dispose d'un sèche-cheveux.

hotel Meininger salle petit dejeuner

Salle petit-déjeuner  - photo internet

meiningeer hotel

Chambre avec lits superposés - photo internet

Juste le temps de ranger nos affaires et nous voilà parti dans le quartier à la recherche d'un restaurant, de nuit ce n'est  pas évident, nous revenons sur la gare centrale qui possède en son sein des commerces dont des restaurants même si ces derniers s'apparentent plus à des fast-foods.

Il est déjà tard et demain il nous faudra trouver un restaurant pour notre réveillon, pour ce soir nous portons notre choix sur  Vapiano fast-food italien, avec carte plastifiée style carte de crédit qui permet d'enregistrer chaque commande aux différents comptoirs... il nous a fallu du temps pour comprendre le fonctionnement et au final ... qualité pas top !

Retour à l'hotel pour une bonne nuit de sommeil.

 

A Suivre (1)

Posté par mamzellecat à 18:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Bonne et heureuse année !

 

8

 

 

 

Voilà tout est dit,  adieu 2017 et bonjour 2018 !

N'hésitez pas à parler de notre blog autour de vous et à laisser des commentaires qui font toujours plaisir et  récompensent en quelque sorte le temps passé à préparer toutes ces pages.

 

Concernant le jeu organisé à l'occasion de cette fin d'année, peu de participant c'est le moins que l'on puisse dire !

1 gagnant  Corinne du blog En route Simone  qui va recevoir un petit cadeau ramené de notre séjour à Berlin, et nous allons également récompensé Tat'renée pour la remercier de sa participation au jeu, elle recevra un cadeau homemade sur le thème !

 

Très très  prochainement je vais commencer à poster le compte rendu  de notre séjour à Berlin.

 

 

Posté par mamzellecat à 18:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Jouons ensemble - Résultat

 

Avant toute chose, nous vous souhaitons tous nos voeux de bonheur, amour mais surtout la santé pour cette nouvelle année 2018 !!!!

 

Nous vous avions  proposé de deviner la ville où nous allions réveillonner cette année.

Chaque semaine  de décembre vous avez eu un indice. Clôture des envois des réponses le 31 décembre 2017 à 23h00.

Le ou la gagnante recevra  après notre retour prévu le 04 janvier 2018, un cadeau de la ville où nous aurons réveillonné.

En cas d''ex aequo, nous procéderons à un tirage au sort. 

 

 

Récapitultif : 

Indice 1 :   Le Reichstag et sa La coupole de verre.  Le  Reichstag qui abrite aujourd'hui le parlement. À la fois merveille de l’architecture et témoignage historique, le Reichstag joue un rôle important à Berlin.

image (4)-001

 

 

 

 

 

 

 

 

Indice 2 Symbole de l'ancienne RDA, la Trabant était jadis l'unique modèle autorisé en Allemagne de l'Est.

 

trabi3-1025

 

Indice 3 :  La currywurst  « saucisse au curry » est berlinoise.

currywurst-001

 

 Indice 4East Side Gallery. est la plus longue section restante du Mur de Berlin . Ici l'oeuvre Honecker et Brezhnev en plein baiser fraternel socialiste. 

image (2)-001

 

 Indice 5 :  La Porte de Brandebourg ( Brandenburger Tor) est la première étape de tout visiteur à Berlin !

 

b_1_q_0_p_0 (3)-001

 

 Indice 6 :   « Ich bin ein Berliner » (« Je suis un Berlinois ») célèbre phrase  prononçée par le Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy dans le discours qu'il fit lors de sa visite à Berlin Ouest à l'occasion des quinze ans du blocus de Berlin.

b_1_q_0_p_0-001

 

Résultat :   Berlin

 

b_1_q_0_p_0 (5)

Posté par mamzellecat à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :